Ma passion pour les albums photos

C'est un retour en enfance que je vous propose avec l’article du jour ! Mon coup de cœur pour la photo ! Aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous l’histoire de ma passion, comment la jeune petite fille a appris à apprécier les bons moments, à les capter à les immortaliser avec sa caméra !

On se souvient tous de ces après-midi ou soirées ou papa et maman décidaient de nous abandonner chez Mamie. Vous êtes certainement en train de vous dire, mais qu’elle ce qu’elle est ingrate, moi j’aimais bien ma Mamie ! La vérité est que même si moi aussi j’adorais Mamie, cela ne m’empêchait pas de m’ennuyer un peu...
Quand je pense à toutes ces après-midi, je pense tout de suite à notre solution pour l'égayer, à notre activité préférée à toutes les deux c’était bien les albums photos. Ils nous permettaient de nous souvenir de jolis moments mais surtout d’en découvrir d’autres que je n’ai pas eu la chance de vivre (tout simplement, je n’étais pas encore née !) et c’est comme ça que j’ai découvert grâce à Mamie (vous voyez, j’en suis même reconnaissante) le pouvoir de la photo.

Cette simple photo est capable d’immortaliser un instant, un sentiment ou même un événement. Ceci sans vous parler des histoires gravées sur les albums, des univers pleins de sourires et de complicité. Toute une histoire, tout un art une photo !

Plus tard, tenace comme je suis, j’ai décidé de prendre des cours d’initiation et de découvrir les règles à suivre pour réussir dans ce domaine, et je ne vous cache pas que depuis je ne me sépare plus de ma caméra, vous avez certainement deviné mon loisir ? Mon passe-temps préféré ? D’ailleurs, je me demande si ‘passe-temps’ est le bon mot pour décrire mon activité parce que finalement l’objectif c’est de capturer l’instant, immortaliser la sensation, pour me perfectionner j’ai même participé à des workshops, j’ai profité des conseils de gens experts du métier et s’il y’a un principe sur lequel tous sont d’accord ce serait allier fun et partage, ils insistaient tous sur l’idée qu’un album photo doit forcément raconter une histoire , que l’ultime objectif d’un photographe en série est de devenir un bon ‘storyteller’ un peu comme font tous ces jeunes sur les réseaux sociaux ( je pense notamment à Instagram) l’idée serait de partager des expériences personnelles, essayer de retracer une vérité et de la transmettre à travers une succession de photos avec une touche de professionnalisme qui fera toute la différence entre un utilisateur lambda et un vrai artiste . Sans oublier l’importance d’avoir un concept, une idée, c’est tout simplement le fil conducteur, le petit guide qui accompagnera votre visiteur tout au long de l’escapade que vous lui proposez.

Et si j’ai un secret à vous confier, un ultime souhait c’est de jouer à fond la carte de la personnalisation, ne jamais hésiter à apporter votre touche personnelle, cette petite anecdote qui vous a fait tous rire pendant le voyage, ces petites découvertes dont vous êtes si fières (c’est normal ! vous avez beau cherché sur Internet, personne n’en parle, pourtant ça fait partie des ‘must see places’). L’essentiel c’est de faire de votre livre un livre unique et exceptionnel capable d’emmener le visiteur dans un autre univers, le faire découvrir d’autres cultures, d’autres

tendances, même les plus insolites d’entre elles avec un seul objectif : passer un moment inoubliable et vivre chaque instant de l’aventure ! Je préfère vous prévenir. Si vous lisez tout le temps des livres, que vous cherchez sans relâche à nourrir votre créativité cela risque de se ressentir dans la qualité de votre travail. Evitez de vous forcer, donnez le meilleur de vous-même et le résultat sera naturellement splendide. Si jamais vous êtes pris d’une soudaine nostalgie tenez-vous aux règles basiques, n’essayez surtout pas de les briser. N’oubliez pas que vous n’êtes pas là pour changer les choses, mais pour offrir à vos visiteurs un délicieux moment. On se souvient tous de ces soirées ou papa et maman décidaient de nous abandonner chez Mamie. Vous êtes certainement en train de vous dire, mais qu’elle ce qu’elle est ingrate, moi j’aimais bien Mamie ! La vérité est que même si moi aussi j’adorais Mamie, cela ne m’empêchait pas de m’ennuyer un peu...

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code